La Chine n’importera pas de modèles étrangers et n’exportera pas les siens

更多精采内容请下载官方APP: 苹果(iPhone)

A l’heure où la Chine s’approche de plus en plus du centre de la scène mondiale, les concepts chinois, la sagesse chinoise, les programmes chinois et les opportunités qu’offre la Chine bénéficient de plus en plus de l’attention du monde entier. A ce sujet, Zhang Yesui, porte-parole de l’Assemblée générale de la première session de la 13e Assemblée nationale populaire, a clairement fait savoir aux journalistes chinois et étrangers lors d’une conférence de presse organisée le 4 mars matin que la Chine suivrait son propre chemin et qu’elle n’importerait pas de modèles étrangers pas plus qu’elle n’exporterait les siens, et qu’elle ne demanderait pas davantage aux autres pays de copier ses approches.

Selon Zhang Yesui, il n’y a pas de modèle de développement universellement applicable dans le monde, et tous les pays doivent rechercher indépendamment leur propre voie de développement en fonction de leurs propres conditions nationales. Il a ajouté que si certains pays sont intéressés par l’expérience et les pratiques de développement de la Chine, la Chine est toute prête à discuter et partager avec eux, mais jamais elle ne cherchera à s’imposer aux autres.

Il a également souligné que sur la question de l’ordre international, la Chine n’essaie pas de le renverser et de le remplacer mais plutôt d’être un défenseur et un bâtisseur de l’ordre international. Ce que la Chine soutient activement, c’est un ordre international fondé sur les objectifs et les principes de la « Charte des Nations Unies », et ce qu’elle souhaite voir réformer, ce sont les règles internationales qui ne conviennent pas au développement de notre époque et ne répondent pas aux aspirations communes de toutes les nations. La Chine est prête à participer activement à la réforme et à la construction du système de gouvernance mondiale et espère promouvoir l’ordre international dans une direction plus juste et plus raisonnable.

Par Liu Xuxia, journaliste au Quotidien du Peuple)