Une Ceinture, une Route : le volume de fret a dépassé 5 000 milliards de dollars en 5 ans

更多精采内容请下载官方APP: 苹果(iPhone)安卓(Android) APK下載

Lu Yanan, journaliste au Quotidien du Peuple

Le 27 août, lors d’une conférence de presse du Bureau d’information du Conseil des affaires d’Etat -le gouvernement chinois- Ning Jizhe, directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme et directeur du Bureau national des statistiques, a déclaré que, à la date de juin 2018, le volume de commerce de marchandises de la Chine avec les pays situés le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route » de 5 000 milliards de dollars, et les investissements dans les zones de coopération économique et commerciale à l’étranger dans les pays impliqués dans la construction de celle-ci se sont élevés à 28,9 milliards de dollars, créant par ailleurs 244 000 emplois et générant 2,01 milliards de dollars de revenus fiscaux.

Les concepts de base consistant à construire ensemble l’initiative “Une Ceinture, une Route” et à discuter, construire et partager ensemble a été inscrit dans les documents finaux de mécanismes internationaux majeurs tels que les Nations Unies, et 103 pays et organisations internationales ont déjà signé 118 accords de coopération avec la Chine sur cette initiative », a dit Ning Jizhe, qui a également souligné que le premier forum du Sommet de la coopération internationale « Une Ceinture, une Route » s’est tenu avec succès à Beijing en 2017. Sur les 279 résultats du forum, 265 ont été achevés ou convertis en travaux normaux, et les 14 restants font l’objet de supervision et d’encouragements, avec un taux d’exécution atteignant 95%.

Un certain nombre de projets de coopération ont considérablement progressé. La construction du corridor économique sino-pakistanais se déroule ainsi sans heurts. La construction des lignes de chemin de fer Chine-Laos, Chine-Thaïlande et Hongrie-Serbie progresse régulièrement. La construction de certaines sections du chemin de fer à grande vitesse Jakarta-Bandung a commencé la construction et le port de Gwadar a atteint sa pleine capacité. A la date du 26 août, le nombre de trains de fret Chine-Europe dépassait les 10 000, atteignant 43 villes dans 15 pays d’Europe, avec un taux de remplissage de conteneurs élevé de 85%.

La Chine est devenue le plus grand partenaire commercial de 25 pays riverains de l’initiative « Une Ceinture, une Route ». « Au cours des cinq dernières années, le commerce de la Chine avec les pays situés le long du parcours de l’initiative a dépassé 5 000 milliards de dollars. Dans un contexte de déclin du commerce mondial et de croissance négative, la Chine a enregistré une croissance positive de 1,1% ». Au cours des cinq dernières années, les investissements directs de la Chine dans les pays riverains de l’initiative ont dépassé les 70 milliards de dollars, soit un taux de croissance annuel moyen de 7,2%. « Dans le même temps, nous avons continué à assouplir la portée des investissements étrangers, à créer un environnement commercial de haut niveau et à attirer des investissements en Chine », a-t-il dit.

Parallèlement, la construction de zones économiques et commerciales a progressé avec régularité. Au cours des cinq dernières années, des entreprises chinoises ont construit 82 zones de coopération économique et commerciale le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route » et 3 995 entreprises sont entrées dans ces zones. La construction d’un réseau de libre-échange a été continuellement élargie, et la Chine a signé ou modifié cinq accords de libre-échange avec 13 pays, et la constitution d’un réseau de libre-échange de haut niveau basé sur les zones environnantes et couvrant le parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route » et ouvert sur le monde s’accélère.

Ning Jizhe a enfin annoncé que la Chine coopérait activement dans les domaines de l’éducation, de la science et de la technologie et avait élaboré et publié des plans de coopération dans divers domaines, comme l’éducation, les sciences et technologies, les finances, l’énergie, l’agriculture, l’inspection et la quarantaine et la communication standard. Grâce à la mise en œuvre du programme de bourses « Route de la Soie », la Chine a également créé des institutions scolaires à l’étranger pour développer les talents en gestion technique pour les pays situés le long du parcours de l’initiative « Une Ceinture, une Route ». En 2017, il y avait plus de 300 000 étudiants internationaux provenant de ces pays et, dans le même temps, plus de 60 000 personnes sont allées étudier dans les pays riverains du projet. On estime par ailleurs que, d’ici 2020, le nombre de touristes dans les deux sens avec les pays situés le long de la route dépassera les 85 millions de personnes et la consommation de produits touristiques sera d’environ 110 milliards de dollars.