Œuvrons ensemble pour protéger la sécurité de la santé publique mondiale !

更多精采内容请下载官方APP: 苹果(iPhone)安卓(Android) APK下載

A ce jour, plus de 100 000 nouveaux cas de pneumonie à nouveau coronavirus ont été signalés dans plus de 100 pays et régions. La lutte contre l’épidémie est une affaire qui concerne la sûreté et à la sécurité de la population de tous les pays, et ce n’est qu’en se montrant unis, vigilants et en veillant l’un sur l’autre qu’il sera possible de vaincre l’épidémie, « l’ennemi public » du monde, dans un délai rapproché.

Le renforcement de la coopération internationale dans le domaine de la prévention et du contrôle de l’épidémie est une illustration importante du rôle de la Chine en tant que grande puissance responsable et de la promotion d’une communauté d’avenir commun pour l’humanité. Lors de la réunion du 4 mars du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a souligné qu’« il est nécessaire d’approfondir la coopération internationale en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie et que la Chine joue son rôle de grande puissance responsable ». Depuis le début de l’épidémie, la Chine a adhéré au concept d’une communauté d’avenir commun pour l’humanité et a fait preuve de responsabilité envers la sécurité de la vie et de la santé physique des Chinois, mais aussi de la santé publique mondiale, démontrant pleinement l’image et la responsabilité d’un grand pays qui assume son rôle.

Face à une épidémie menaçante, la communauté internationale accorde une attention particulière à la manière dont la Chine réagit et avec quelle efficacité. Sous la puissante direction du Comité central du Parti avec le camarade Xi Jinping au cœur, la mobilisation nationale, le déploiement complet, la réponse rapide et l’adoption des mesures de prévention et de contrôle les plus complètes, les plus strictes et les plus approfondies jamais prises par la Chine ont déclenché une véritable guerre populaire de prévention et de contrôle de l’épidémie. Dans cette guerre sans poudre à canon, la rapidité de la réponse de la Chine a permis de gagner un temps précieux pour la résistance à l’épidémie au niveau mondial. La force de la Chine a permis d’établir une puissante ligne de défense pour contrôler la propagation de l’épidémie, et la pratique de la Chine a établi une référence en matière de prévention et de contrôle dans divers pays et a été très appréciée par la communauté internationale.

Dans le même temps, tout en prévenant et en contrôlant de manière globale et efficace l’épidémie, la Chine n’a ménagé aucun effort pour contribuer à la cause de la santé publique dans le monde. Elle a coopéré de manière proactive et échangé des informations avec l’OMS et la communauté internationale, partagé rapidement la séquence entière du génome de certaines souches et développé un kit de test rapide ; tout en surmontant ses propres difficultés, elle a fait un don de 20 millions de dollars à l’OMS et donné des masques et autres fournitures médicales au Japon, à la Corée du Sud, à l’Italie et à d’autres pays et régions… La Chine renforce aussi activement la coopération régionale et internationale dans la prévention et le contrôle de l’épidémie, démontre la proposition de valeur de vaste unité sous le ciel, de vie en paix entre toutes les nations, et démontre la conviction nationale que nous somme tous embarqués sur le même bateau, qu’il faut veiller l’un sur l’autre et s’entraider, rassemblant une puissante énergie pour protéger la sécurité de notre patrie la planète et de ses habitants.

Dans la lutte de la Chine contre l’épidémie, les dirigeants de plus de 170 pays et les chefs de plus de 40 organisations internationales et régionales ont exprimé leur sympathie et leur soutien à la Chine de diverses manières. De nombreux pays amis, organisations internationales et régionales et amis étrangers ont apporté leur aide en fournissant des dons et un grand nombre de matériel médical et de prévention de l’épidémie à la Chine. Des prières pour la paix dans toutes les parties du monde pour la Chine en difficulté, aux amis du monde entier chantant des chansons chinoises pour transmettre leurs vœux, des voix « Allez la Chine ! » et « Allez Wuhan ! », tout cela s’est aussi réuni en un immense chœur de la communauté de destinée humaine.

La propagation de l’épidémie a également permis aux gens de réaliser une fois de plus que pour maintenir la santé et le bien-être humains et assurer la santé et la sécurité publiques du monde, nous devons défendre le concept d’une communauté d’avenir commun pour l’humanité. L’unilatéralisme et le chacun pour soi ne vaut guère mieux que se retrouver seul. S’unir et coopérer et avancer côte à côte sont les seuls bons choix les plus susceptibles de protéger les intérêts communs de toutes les parties. Comme le recommandent les plus grands scientifiques médicaux du monde, « La seule façon de surmonter l’épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus est que tous les pays travaillent ensemble dans un esprit de solidarité et de coopération ». Du partage d’informations et d’expériences à la prévention et à la maîtrise conjoints, du renforcement de la recherche sur les mécanismes de traçabilité et de transmission du virus au renforcement de la recherche et du développement de vaccins pharmaceutiques et des réactifs de test, et au renforcement de la coopération internationale en matière de prévention et de contrôle et de recherche scientifique, nous pouvons travailler ensemble pour construire un mur d’acier qui protège la santé humaine.

La situation actuelle est sombre et la confiance est précieuse, la tâche est ardue et l’unité est encore plus importante. En travaillant ensemble, en coopérant et en s’aidant les uns les autres, en travaillant ensemble pour surmonter les difficultés, nous serons en mesure de surmonter le défi de l’épidémie, d’injecter une nouvelle énergie dans la construction d’une communauté d’avenir commun pour l’humanité et créer conjointement un avenir meilleur pour la civilisation humaine.

Tôt le matin du 29 février 2020, une équipe de cinq experts bénévoles de la Croix-Rouge chinoise est arrivée à Téhéran, la capitale iranienne, apportant avec elle du matériel médical dans le cadre de l’aide de la Chine à l’Iran. La photo montre une photo de groupe de l’ambassadeur de Chine en Iran, des responsables du ministère iranien de la Santé et du groupe d’experts chinois. (Source : site officiel de l’ambassade de Chine en Iran)

Ren Ping, pour le Quotidien du Peuple